MESSAGE DES DIRIGEANTS LOCAUX DE LA PRÊTRISE

    La conférence générale, un phénomène unique

    General Conference

    « Mon expérience personnelle avec la conférence générale n’est pas seulement d’écouter les paroles, mais aussi de ressentir ce que l’Esprit du Seigneur veut que j’apprenne. »

    Une tradition caractéristique de notre Église et qui est ancrée dans la vie des saints des derniers jours, c’est le grand rassemblement appelé conférence générale où des orateurs inspirés donnent chacun un message—un message qui touche individuellement les membres.

    Comme le dernier orateur lors de la conférence d’avril 2011, Jeffrey R. Holland, a dit : « Notre conférence touche à sa fin et je vous demande de songer, dans les jours qui viennent, non seulement aux messages que vous avez entendus mais aussi au phénomène unique (Italiques ajoutées)que représente la conférence générale elle-même, à ce que nous, saints des derniers jours, croyons que sont ces conférences, et à l’invitation que nous lançons au monde de les écouter et d’en suivre les conseils. »[i]

    Depuis mon baptême il y a 25 ans, j’avais pris l’habitude de lire les discours de conférence générale publiés dans le magazine « Liahona ». En plus de ma lecture du Livre de Mormon, la lecture de ces messages inspirés de conférence générale m’a permis de mieux comprendre les doctrines de l’Evangile et a renforcémon témoignage de la réalité et de la véracité des messages des prophètes vivants. C’est pour moi un témoignage supplémentaire de la révélation continue. Le Liahona nous parvenait quelques semaines ou même mois après que la conférence eut lieu mais les messages avaient toujours un impact d’actualité sur moi. 

    Depuis quelques années, l’interrégion d’Afrique du Sud-Est préparait des disques compacts de la conférence générale que nous visualisions deux à trois semaines après que les sessions de la conférence générale aient eu lieu. Aujourd’hui, l’Eglise a disponibilisé des récepteurs satellite qui nous permettent de suivre certaines sessions en direct et d’autres après mais dans une moyenne d’une semaine d’intervalle après la conférence générale. Quelle bénédiction ! 

    La conférence a un esprit particulier pour nous en tant que membres. Lorsque j’y réfléchis, deux choses principales me viennent à l’esprit : premièrement c’est la responsabilité sacrée de ceux qui sont choisis pour s’adresser aux membres de l’Eglise et au monde entier et deuxièmement c’est une responsabilité spéciale pour ceux d’entre nous qui écoutons les messages qui sont donnés. 

    Ceux qui doivent parler ont la responsabilité immense de trouver les paroles qui toucheront les cœurs des millions des personnes et de faire en sorte que le même message prononcé par une seule personne pénètre le cœur de chaque personne tout en répondant au besoin personnel de chacun.  

    Jeffrey R. Holland, du collège des Douze a enseigné : « Vous savez peut-être déjà (si ce n’est pas le cas, vous devriez le savoir) qu’à de rares exceptions près, aucun homme, aucune femme qui s’exprime ici ne se voit imposer de thème. »[ii]

    Neil L. Andersen du Collège des Douze a dit : « Quand et comment recevons-nous l’inspiration pour les discours de conférence générale ? N’ayant pas de sujet imposé, nous voyons les cieux coordonner magnifiquement les sujets et les thèmes d’une vérité éternelle à chaque conférence.

    L’un de mes Frères m’a dit que son sujet pour cette conférence lui avait été donné immédiatement après son discours d’avril dernier. Un autre a mentionné qu’il priait encore et sollicitait encore le Seigneur il y a moins d’un mois. Un autre a répondu qu’il lui avait fallu « vingt-cinq ans » pour élaborer un discours sur un sujet particulièrement délicat. »[iii]

    Ceux qui écoutent ont la responsabilité de préparer leurs cœurs à être instruits. Mon expérience personnelle avec la conférence générale n’est pas seulement d’écouter les paroles, mais aussi de ressentir ce que l’Esprit du Seigneur veut que j’apprenne. J’écoute les messages de la conférence générale toujours avec la disposition d’apprendre ce qui est important pour moi. A une occasion, l’orateur était en train de raconter une histoire que j’avais déjà entendue auparavant et sur un thème à propos duquel je me sentais satisfait sur son application dans ma vie. Immédiatement j’ai ressenti une impression et j’ai entendu quelque chose me dire, « Eustache, au lieu de te dire que tu sais de quoi il s’agit et que tu le fais déjà bien, demandes-toi plutôt pourquoi le Seigneur veut que tu l’entendes et l’apprennes encore. » En écoutant le discours, j’avais appris quelque chose de nouveau que je n’aurais jamais appris autrement. 

    Jeffrey R. Holland a déclaré : « Si nous enseignons par l’Esprit et que vous écoutez par l’Esprit, l’un d’entre nous évoquera votre situation, vous envoyant, juste pour vous, une épître personnelle d’un prophète. »[iv]Il importe aussi de remarquer que certains sujets souvent abordés sont les mêmes mais leurs messages sont différents à chaque moment -- si nous écoutons dans le but d’apprendre. C’est évident que pour un même sujet, le Seigneur nous enseigne ligne sur ligne[v]àchaque occasion que nous entendons un autre message sur ce sujet.  

    Quand nous discutons dans notre famille de messages donnés lors de la conférence générale, nous réalisons que souvent nous avons été touchés par les mêmes discours ou orateurs mais parfois nous avons la compréhension et les sentiments différents. Pour un même message entendu au même moment, ma femme aura une inspiration différente de la mienne. C’est la preuve que l’Esprit du Seigneur inspire chacun de nous et nous parle selon nos besoins individuels. 

    Je suis souvent touché par la façon dont l’Esprit du Seigneur nous parle -- que ce soit quand j’ai eu l’occasion de suivre la conférence en direct ou de le faire plus tard àpartir d’un enregistrement, chaque fois mon esprit reçoit des instructions spirituelles. Que ce soit entendu en Anglais, la langue dans laquelle les orateurs s’expriment ou lorsqu’il y a la traduction, l’Esprit enseigne à chacun dans sa langue ce que le Seigneur veut que nous apprenions. 

    J’ai souvent entendu les membres de l’Eglise dire qu’un tel ou tel message les a particulièrement touchés et ils ont l’impression que ça s’adressait à eux personnellement. C’est le résultat d’une préparation personnelle et d’un désir à se soumettre aux choses de l’Esprit. Puissions-nous continuer à regarder chaque conférence générale comme une nouvelle occasion d’être instruits de manière unique par ceux que le Seigneur a choisi pour nous parler et nous guider sur le droit chemin.

    [i]La voix du Seigneur, Neil L. Andersen, Conférence Générale d’Octobre 2017 

    [ii]Un étendard pour les nations, Conférence Générale d’Avril 2011

    [iii]La voix du Seigneur, Neil L. Andersen, Conférence Générale d’Octobre 2017

    [iv]Un étendard pour les nations, Conférence Générale d’Avril 2011

    [v]D&A 98 : 12 ; D&A 128 :2