MESSAGE DE LA PRÉSIDENCE DE L’INTERRÉGION

    La renaissance spirituelle

    Easter Fabergé Egg

    « La bonne nouvelle est que : grâce à Jésus- Christ et à son expiation, nous pouvons naître de nouveau encore. »

    En 2003, j’étais à Saint- Pétersbourg en Russie pour prendre connaissance de quelques collections d’œuvres d’art précieuses de l’un des grands musées de ce pays. Ce qui m’a le plus impressionné, par sa beauté et son élégance, c’est la collection des Œufs de Fabergé. À l’époque, j’ai appris que ces œufs étaient méticuleusement faits à la main sous la supervision du célèbre joaillier Peter Carl Fabergé comme cadeaux de Pâques aux membres de la famille (impériale) Tsar. Celui qui a particulièrement attiré mon attention était celui « rainuré en émail bleu », car il est ouvert sans rien à l’intérieur ce qui m’a immédiatement rappelé la tombe vide du Christ. Après tout, cette ancienne tradition d’offrir des œufs décorés a été créée pour symboliser la résurrection réelle du Christ.

    Avec le temps, cette coutume a fini par être engloutie par des intérêts commerciaux, déformant ainsi l’idée originale. Cependant, grâce à l’Évangile rétabli, nous recevons des pratiques et des symboles plus puissants à travers lesquels nous pouvons connaître cette renaissance en venant à Christ et, par conséquent, naître de nouveau par son sacrifice infini et par sa résurrection.

    Le Livre de Mormon

    Chaque jour, nous pouvons avoir une nouvelle rencontre avec le Sauveur et ses enseignements et être renouvelés spirituellement en étudiant les Écritures, particulièrement le Livre de Mormon qui est un témoignage de Jésus- Christ. Cette pratique nous exposera à sa doctrine, à ses ordonnances et enseignements pour renforcer ainsi notre témoignage, répondre à nos questions et rafraîchir l’âme. Le président Monson (1927- 2018) a dit lors de la conférence d’avril 2017 : « Mes chers compagnons dans l’œuvre du Seigneur, je supplie chacun d’entre nous d’étudier et de méditer le Livre de Mormon chaque jour, à l’aide de la prière. Ainsi, nous serons en mesure d’entendre la voix de l’Esprit, de résister à la tentation, de vaincre le doute et la crainte, et de recevoir l’aide des cieux. J’en témoigne de tout mon cœur » (« La puissance du Livre de Mormon », Le Liahona, mai 2017, 87).

    La Sainte- Cène 

     Chaque semaine, nous pouvons « naître de nouveau » en prenant dignement et avec beaucoup d’attention la Sainte- Cène comme si nous recevions nos ordonnances une fois de plus. Nous renouvelons nos alliances pour prendre sur nous le nom du Christ, nous souvenir toujours de lui et garder ses commandements. Lorsque nous mangeons le pain qui représente son corps et buvons de l’eau qui représente son sang, nous devenons unis à lui et recevons la promesse d’avoir toujours la compagnie du Saint- Esprit avec nous. Nos pensées, pendant cette ordonnance, doivent être dirigées vers sa souffrance spirituelle dans le jardin de Gethsémané, vers son épreuve physique sur la croix et ensuite vers sa glorieuse résurrection.

    Le Temple

    Lorsque nous recevons des alliances plus élevées dans le temple et y accomplissons les mêmes ordonnances pour les morts, nous faisons l’expérience et donnons aux autres l’occasion de subir un « grand changement de cœur » lequel, en soi, est un processus de régénération spirituelle qui nous aide (et les autres) à devenir de nouvelles et de meilleures créatures. L’expérience du temple, lorsqu’elle est pleinement appréciée, amenera toujours notre cœur et notre esprit à recevoir la révélation céleste et nous rapprochera de notre Père céleste et du Sauveur. 

    Nombre d’entre nous disent parfois : « Je souhaite que je pourrais remonter dans le temps et faire les choses différemment. » Eh bien, la bonne nouvelle est que : grâce à Jésus- Christ et à son expiation, nous pouvons naître de nouveau encore ! Le fait d’étudier le Livre de Mormon quotidiennement, de prendre la Sainte- Cène chaque semaine et d’avoir le culte au temple fréquemment, nous exposera à son pouvoir de guérir et être sanctifiés. 

    Puissions- nous tous, pendant cette période de Pâques, méditer sur ces merveilleuses bénédictions et sur les possibilités de devenir progressivement de nouvelles et de meilleures créatures.