MESSAGE DES DIRIGEANTS LOCAUX DE LA PRÊTRISE

    Une attitude d’amour et de service

    Airline Seats

    « Nous devons nous rappeler que partager l’Évangile c’est plus que parler juste de l’Église. Partager l’Évangile  c’est donner de nous- mêmes à ceux qui sont dans le besoin. »

    The 2018 Africa Southeast Area plan has as one of its key goals to “love and serve one another.” As we love and serve one another, we become like the Master whose mortal life was filled with love and service. The ultimate expression and manifestation of His love was His infinite and eternal sacrifice for all of us. 

    One of the best ways to show our love not only to Heavenly Father and His Son, Jesus Christ, but also to our brothers and sisters throughout the world is to share the gospel. The gospel is the Atonement of Jesus Christ.1 It is the good news spoken of in the scriptures.2 The gospel gives us joy and happiness, peace and comfort, direction and hope. The gospel gives us an abundant life in this life and eternal life in the world to come.3

    L’un des principaux buts du plan de l’interrégion d’Afrique du SE pour 2018 est de « s’aimer et se servir les uns les autres. » Lorsque nous nous aimons et nous nous servons les uns les autres, nous ressemblons au Maître dont la vie mortelle était remplie d’amour et de service. L’expression et la manifestation ultimes de son amour fut son sacrifice infini et éternel pour nous tous.

    L’une des meilleures façons de manifester notre amour non seulement envers notre Père céleste et son Fils Jésus- Christ, mais aussi envers nos frères et soeurs partout dans le monde c’est de partager l’Évangile. L’Évangile c’est l’expiation de Jésus- Christ.1 C’est la bonne nouvelle dont on parle dans les Écritures.2 L’Évangile nous procure la joie et le bonheur, la paix et le réconfort, l’orientation et l’espoir. L’Évangile nous procure une vie en abondance dans cette vie et la vie éternelle dans le monde à venir.

    Léhi dans son sermon à son fils Jacob professe à quel point il est important de partager l’Évangile.

    « C’est pourquoi il est important de faire connaître ces choses aux habitants de la terre, afin qu’ils sachent qu’il n’y a aucune chair qui puisse demeurer en la présence de Dieu, si ce n’est par les mérites, et la miséricorde, et la grâce du saint Messie. » (2 Néphi 2:8)

    Le Prophète Joseph Smith a dit : « En fin de compte, notre devoir le plus grand et le plus important est de prêcher l’Évangile. »4 

    Souvent lorsque nous pensons à partager l’Évangile, nous cédons au découragement, en ayant des sentiments de culpabilité et de crainte, en nous demandant si nos efforts sont assez bons. Bien qu’un désir de s’améliorer soit bon, notre Père céleste ne veut pas que nous considérions le partage de l’Évangile comme un fardeau. Plutôt, cela devrait être considéré comme une grande bénédiction, un honneur de pouvoir partager avec les autres la Perle de Grand Prix, le plus grand de tous les trésors que nous avons reçus. Dallin H. Oaks du Collège des douze apôtres a dit : « Partager l’Évangile n’est pas un fardeau mais une joie. Ce que nous appelons ‘oeuvre missionnaire des membres’ n’est pas un programme mais une attitude d’amour et de sensibilisation pour aider ceux qui nous entourent. C’est aussi une occasion de témoigner ce que l’on ressent au sujet de l’Évangile rétabli de notre Sauveur. »5

    Une chose que nous pouvons tous faire pour partager l’Évangile c’est de prier et demander sincèrement au Père céleste de nous aider à pouvoir trouver les personnes qu’il a préparées à écouter le message de l’Évangile. Récemment, Mark S. Palmer, premier conseiller dans la présidence de l’interrégion d’Afrique du Sud- est a invité les soixante- dix de l’interrégion à faire juste cela. Je me rappelle être rentré à la maison après avoir reçu cette invitation, être entré dans ma salle d’étude et avoir demandé au Seigneur de m’aider à parler à quelqu’un qui était prêt. Peu de temps après, j’assistais à une conférence de district à Dar es Salaam, en Tanzanie et j’ai eu une conversation avec Raymond, le chauffeur qui m’a pris de l’aéroport à l’hôtel où j’habitais. Comme nous parlions de l’Évangile, il m’a raconté que c’était étrange mais la veille il avait rencontré un autre membre de notre Église, Ephraim Msane, le président de mission de Nairobi au Kenya et lui aussi l’avait aidé à ressentir quelque chose de spécial lorsqu’il parlait de l’Église. J’ai fait remarquer à Raymond : « Ne penses- tu pas que le Seigneur cherche à te dire quelque chose. » Il a accepté. Je crois que Raymond était préparé par le Seigneur à écouter le message de l’Évangile et que notre Père céleste avait répondu à ma prière de trouver quelqu’un qui était prêt à entendre la vérité.

    Nous devons nous rappeler que partager l’Évangile c’est plus que parler juste de l’Église. Partager l’Évangile c’est donner de nous- mêmes à ceux qui sont dans le besoin. C’est avoir la foi que le Seigneur connaît et aime tous ses enfants et qu’il nous utilisera comme ses instruments pour bénir leurs vies. Une fois, mon épouse et moi étions en train de sélectionner le siège d’avion sur lequel je devais m’asseoir lors d’un voyage pour une mission de l’Église et je me suis senti inspiré de changer de siège de l’option qui était présélectionnée, à un siège vers l’avant de l’avion. Le jour suivant lorsque je suis monté à bord de l’avion et j’ai occupé ma place, je me suis assis à côté d’une femme qui m’a dit qu’elle allait aux obsèques d’un membre de famille qui s’était suicidé. Elle avait le coeur brisé. Je me suis senti enchanté de partager avec elle les principes sacrés de l’Évangile qui la réconforteraient et l’apaiseraient. Ce n’était pas une coïncidence que dans ma famille j’avais aussi récemment perdu un proche qui s’était suicidé et donc j’étais le mieux qualifié pour procurer ce réconfort et cette orientation dont elle avait besoin. Je sais que le Seigneur m’a envoyé pour réconforter l’une de ses filles à un moment extrêmement difficile de sa vie. 

    J’invite chacun de nous à demander à Dieu, en s’aidant de la prière, de nous aider à trouver quelqu’un avec qui partager l’Évangile. Je témoigne que lorsque nous faisons cela, Dieu répondra à nos prières et nous mènera à ceux qui sont prêts à écouter le message de l’Évangile. Je témoigne que partager l’Évangile procure une grande joie et c’est l’une des meilleures façons d’aimer et de servir les autres. Je sais que lorsque nous cherchons à être ses serviteurs, il nous mènera exactement à ceux- là même que nous sommes le mieux placés pour aider et en faisant cela, eux et nous trouverons le vrai bonheur et la vraie joie.

    NOTES

     1. 3 Néphi 27:13- 15, 20- 21.

     2. Voir Guide des Écritures, « Évangiles »,  www.lds.org/scriptures/gs/gospels?lang=fra 

    3. Voir Jean 10:10 ; 2 Timothée 1:10 ; Doctrine et Alliances 10:50 ; 14:7. 

    4. Enseignements des présidents de l’Église : Joseph Smith, (2007), 330. 5. Dallin H. Oaks, « Faire connaître l’Évangile rétabli, » Le Liahona, nov. 2016, 60.